La restauration

En 2005, l’essentiel de la collection du 17ième siècle de la collection du Westfries Museum a été volé, 24 toiles et 70 objets en argent. Durant des années, aucune trace de ces pièces inestimables n’a été trouvée jusqu’à ce qu’on découvre récemment cinq toiles en Ukraine. Elles ont été rendues au musée. Elles ont toutes subi des dommages importants à cause du transport. Certaines toiles ont été retrouvées enroulées. Heureusement, elles peuvent être restaurées, même si cela dure longtemps et coûte de l’argent.

La restauration de peintures volées du Westfries Museum a réussi grâce au financement communautaire. Le Westfries Museum peut restaurer les cinq œuvres volées et rendues. La campagne de financement communautaire couronnée de succès a permis de récolter presque € 85,000.-, comprenant certains engagements. « Un résultat qui fait chaud au cœur », dit Ad Geerdink, directeur du Westfries Museum.

Le directeur du Westfries Museum Ad Geerdink s’explique : « Nous sommes tellement reconnaissants et heureux de pouvoir restaurer les cinq toiles endommagées ! Les campagnes et réponses faisant chaud au cœur ont été incroyables. Cela montre l’implication des gens et voilà notre moteur ! ». Le Westfries Museum a besoin de € 100,000.- pour la restauration de ces cinq tableaux. Le musée a payé € 28.000,-. Le solde de € 72,000.- devait venir de la campagne de financement communautaire.

13.000€  pour les objets qui manquent toujours

Puisqu’on a récolté plus d’argent que prévu, c’est un beau début pour les autres peintures qui seront trouvées : « C’est un résultat fantastique ! Nous allons tout réserver ce que nous arrivons à collecter plus les dons qui rentrent pour la restauration d’autres œuvres d’art volées. Le détective d’œuvres d’art Arthur Brand, ayant fortement contribué au retour des cinq premiers tableaux, dit que plus de toiles reviendront. » Il manque encore 19 peintures et 70 objets en argent au musée. Ils ont été volés au cours d’un cambriolage brutal le 9 janvier 2005.

Exposition sur le vol d’œuvres d’art

Les deux premières œuvres ont été apportées au restaurateur Ronald de Jager. Il s’agit de « Nieuwstraat in Hoorn » par Izaak Ouwater et de « Kitchen Scene » par Floris van Schooten. La restauration des cinq peintures prendra normalement 9 mois. Une fois les toiles restaurées, elles seront exposées au sein d’une nouvelle exposition sur le vol d’œuvres d’art au Westfries Museum durant l’automne 2017. Depuis le 1 décembre 2016, on peut suivre la restauration via le site du Westfries Museum; www.wfm.nl, et via Facebook. Entretemps, les recherches pour trouver d’autres œuvres continuent.